Le reflet graphique ®
Rééducation de l'écriture - Thérapie par l'art
 

Le reflet graphique ®      -      Interventions sur Acigné (35690) et son agglomération      -      Cabinet de graphothérapie situé : 

06 49 20 24 50
20 rue Lavoisier, 35220 CHATEAUBOURG

QUELQUES CONSEILS...

UN PEU DE LECTURE...

LE HAUT POTENTIEL

Environ 25 % des enfants qui souffrent de dysgraphie, sont des enfants à Haut Potentiel. Ces troubles sont-ils directement liés aux particularités du fonctionnement cognitif ou s'agit-il de troubles associés sans rapport direct ?

Hypothèses :

1/un décalage entre les développements psychomoteur et de l'expression orale. Maîtriser et ajuster son geste graphique peut alors être vécu comme un véritable calvaire.

2/ un décalage temporel entre la rapidité de la pensée et le geste graphique. La pensée de l'enfant ou adolescent HP se développe à une vitesse élevée. Le geste d'écriture ne peut pas suivre la vitesse de la pensée. Conséquences : écriture manquant de fluidité, crispée, lente, voire illisible ou phonétique (par souci de rapidité).

Lien : https://eduscol.education.fr/1188/ressources-pour-la-personnalisation-des-parcours-des-eleves-haut-potentiel

_________________________________________________________________________________________________

Fréquemment, les problèmes de scription apparaissent avec l'apprentissage de l'écriture. La dysgraphie, liée à un retard du développement de la motricité fine, peut se manifester par une crispation graphique, une lenteur à l'écriture conduisant progressivement vers un blocage.

Cette difficulté à écrire est conséquente à certaines oppositions :

- Un frein entre rapidité de pensée et lenteur de l'écrit. 

- Un désir de perfection et des résultats considérés comme étant imparfaits : la différence entre la production et l'attente engendre frustration et déception ayant pour conséquence un désinvestissement de l'écrit.

- L'ennui face à l'apprentissage répétitif : l'apprentissage de l'écriture est parfois répétitif. Ces enfants s'ennuient rapidement face à l'exercice répétitif qui devient alors une réelle torture.

- Angoisse et manque de confiance : l'enfant HP étant lucide, cela génère angoisse et manque de confiance. Ces sentiments s'expriment sous forme de retouches, manque de fluidité, saccades, manque de régularité.

- un acte conscient : les enfants HP fonctionnent souvent avec le résultat intuitif ; ce qui est pratiquement à l'opposé de l'acte conscient de l'écriture.

 

Les Haut Potentiel en général (enfants et adultes)

Etre haut potentiel n'est pas défini uniquement par un Quotient Intellectuel, mais surtout par une manière différente de réfléchir (pensée en arborescence), d'appréhender le monde (regard curieux s'interrogeant et questionnant en permanence), les sens sont hyper développés (hyperesthésie), beaucoup d'énergie, une grande créativité, émotionnellement sensible voire hypersensible, une observation très développée et une grande adaptabilité. 

LE GAUCHER

Les gauchers et l'écrit

Certains enfants sont latéralisés très tard : parfois on s'aperçoit au bout de deux ou trois ans de scolarité qu'ils ont choisi la mauvaise main (entre 5 et 7 ans, environ 20 % des enfants ne sont pas encore latéralisés). Le problème se pose alors de savoir s'il convient ou non de leur faire changer de main. Une mauvaise latéralisation peut provoquer des désordres dans l'organisation temporo-spatiale et avoir une répercussion sur l'écrit.

Le sens de notre écriture cursive est de gauche à droite. Le gaucher pousse le stylo vers la droite et se gêne en passant devant lui, tandis que le droitier l'entraîne en dégageant son bras. Pour contourner la difficulté, il monte l'écriture par le bas, ou bien il tord son poignet et "descend" l'écriture par le haut. Il a souvent tendance à bloquer le bras contre son corps et à placer la feuille à côté. La tenue de crayon et la position du corps doivent être les mêmes que pour les droitiers ; seule l'inclinaison de la feuille varie.

L'enfant gaucher fait souvent ses "o et a" à l'envers (sens horaire) et le tracé de ses chiffres commence par le bas.

L'apprentissage de l'enfant gaucher est délicat et demande à être surveillé.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à RESALIB

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.