Le reflet graphique ®
Rééducation de l'écriture - Thérapie par l'art
 

Le reflet graphique ®      -      Interventions sur Acigné (35690) et son agglomération      -      Cabinet de graphothérapie situé : 

06 49 20 24 50
20 rue Lavoisier, 35220 CHATEAUBOURG

GRAPHOTHERAPIE ET DYSGRAPHIE 

Rééducation de l'écriture - Interventions sur Acigné (35690), Châteaubourg (35220) et leurs agglomérations

Graphothérapie

La graphothérapie, discipline inhérente à la graphologie, correspond à la rééducation du geste graphique. Son cheminement est indispensable pour gagner en fluidité, en confort d'écriture, en lisibilité et en rapidité.

Dysgraphie
Avant/Après rééducation - Nathan, 5e

Toute personne, quelque soit son âge, peut rencontrer des difficultés dans l'acte d'écrire. Les cas sont variés et peuvent concerner :

  • l'apprentissage de l'écriture cursive,
  • tout au long de la vie : collégien, lycéen, étudiant ou adulte dont l'écriture, difficilement lisible, peut avoir des répercussions lors du passage d'un examen ou d'une évolution de carrière...
  • rééducation après un accident
  • également, une dysgraphie détectée lors du bilan graphomoteur. 

L'écriture manuscrite est indispensable au bon développement cognitif en stimulant les régions du cerveau associées à la pensée, au langage et à la mémoire. L'action d'écrire à la main et de dessiner augmente la productivité et la créativité.

Toutefois, l’ordinateur reste l'outil essentiel pour les cas particuliers de forte dysgraphie.

Qu'est-ce que la dysgraphie ?

La dysgraphie est un désordre affectant le geste de scription dans son aisance, sa lisibilité ou sa rapidité et qui se détecte vers 6-7 ans environ. Cette déficience de l'écriture ne s'accompagne d'aucun trouble neurologique ou intellectuel. Elle peut devenir source d'une grande anxiété pouvant s'aggraver lorsque l'enfant est sujet à des reproches. Ceux-ci déclenchent un état de stress qui peut conduire l'enfant vers une situation de blocage, voire d'échec scolaire.

Dysgraphie
Avant/Après rééducation de 9 séances - Malo, 7ans - CE1

Quelques exemples de syndromes caractéristiques d'écritures pouvant se révéler dysgraphiques :

  • Difficulté dans la gestion de l'espace,
  • Des dimensions inégales, mal maitrisées,
  • Mauvaises liaisons, des saccades,
  • Présence éventuelle de retouches ou pochages,
  • Manque de soin, illisibilité,
  • Difficulté dans la maîtrise du geste scripteur (Lenteur, raideur, maladresse, mollesse ou impulsivité),
  • trop de crispation

Les troubles de l'écriture, fréquents chez l'enfant ou l'adolescent, peuvent également être accompagnés de fatigue ou de douleurs. Ils sont parfois révélateurs d'une dysgraphie dont le type et le niveau seront évalués lors de la passation de tests spécifiques. Après analyse, ceux-ci feront l'objet d'un bilan graphomoteur et d'un plan personnalisé de remédiation dont un rapport écrit sera remis aux parents.

L'écriture est le reflet inconscient de notre personnalité. Son illisibilité peut être la cause d'une certaine dévalorisation de soi et de souffrance.

Grâce à une rééducation de la motricité fine, le geste est amélioré et l'écriture gagne en lisibilité, en aisance et en rapidité. La confiance et l'estime de soi sont retrouvées peu à peu.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à RESALIB

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.