Le reflet graphique ®
Rééducation de l'écriture - Thérapie par l'art
 

Le reflet graphique ®      -      Interventions sur Acigné (35690) et son agglomération      -      Cabinet de graphothérapie situé : 

06 49 20 24 50
20 rue Lavoisier, 35220 CHATEAUBOURG

LEXIQUE ET DÉFINITIONS

Vocabulaires / Définitions

LEXIQUE

TROUBLES DYS : Ce terme regroupe les troubles des apprentissages (sans déficience intellectuelle globale) qui regroupent les dysfonctionnements des fonctions cognitives du cerveau relatives au langage oral ou écrit (dyslexie, dysorthographie, dysphasie), au calcul (dyscalculie), au geste (dyspraxie, dysgraphie) et à l'attention accompagnée ou non d'hyperactivité (TDA/H). Leur prise en charge permet d’améliorer et/ou de compenser les fonctions déficientes.

DYSLEXIE : trouble d’apprentissage se caractérisant par des difficultés de la reconnaissance de mots (exactitude et/ou fluidité), et souvent associé à des difficultés orthographiques et de décodage. Elle se traduit par une difficulté à associer les sons entendus avec les lettres et les mots correspondants. Les dyslexiques confondent les lettres qui ont des formes voisines et inversent des syllabes en lisant.

DYSORTHOGRAPHIE : altération de la production d'écrit et de l'orthographe (déchiffrer un texte et écrire sans faire de faute est particulièrement éprouvant).

DYSPHASIE : Ce trouble structurel de l'apprentissage et du développement du langage oral se manifeste par un déficit important au niveau de la communication orale et verbale : l’enfant dysphasique n’acquiert pas normalement le langage, d’où des difficultés à exprimer ce qu’il pense ou souhaite dire, mais également à comprendre ce qu’on lui dit.

DYSCALCULIE : Ce trouble spécifique des activités numériques induit une grande difficulté à comprendre ce qu’est un nombre et donc à l’utiliser. Les enfants qui souffrent de dyscalculie ne maîtrisent pas le système numérique, ne savent pas estimer une distance ou la taille d’un objet et peinent à manipuler des sommes d’argent.

DYSPRAXIE : La dyspraxie est un trouble du mouvement qui se manifeste par l’incapacité totale ou partielle d’exécuter des gestes volontairement ou de manière automatique.

DYSMNESIE : La dysmnésie est un trouble de la mémoire consistant dans l'évocation difficile ou incomplète des souvenirs, c'est une forme d'amnésie partielle.

DYSSYNCHRONIE : Il s'agit d'un décalage de développement qui existe chez un enfant précoce intellectuellement, entre son “intelligence”, son “affectivité” et sa “psychomotricité”. Ce concept a été développé par le psychologue français Jean-Charles Terrassier. 

TDA/H (Trouble Dysfonctionnel de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) : Ces troubles portent sur les fonctions attentionnelles et exécutives et concernent l’attention soutenue, l’attention dirigée vers une stimulation, l’impulsivité, la précision visuo-motrice…

HPI (Haut Potentiel Intellectuel) : Appelé aussi ou EIP (Enfant Intellectuellement Précoce) ou enfant surdoué. L'enfant a une façon de raisonner différente que l’on qualifie de « pensée en arborescence » (grande curiosité, aisance verbale, vocabulaire riche et précis, hypersensible, plus à l’aise avec les adultes qu’avec les enfants de son âge, bonne mémoire et grande vivacité au niveau de la compréhension, humour).

TROUBLES VISUELS ET OCULOMOTEURS : Il peut s’agir d’une baisse d’acuité visuelle d’un œil, d’une amputation du champ visuel d’un œil, d’un trouble de la vision des couleurs et d’une diminution de la sensibilité aux contrastes. Il peut s’agir aussi d’une vision double. Parfois, il existe un tremblement oculaire qui peut s’accompagner ou non d’une vision tremblée.

_________________________________________________________________________________________________

Brain Gym® : Cette méthode, créée par l’enseignant américain  Paul Dennison, utilise des mouvements pour améliorer les capacités d’apprentissage. Des mouvements spécifiques permettent un travail sur l’activation et l’amélioration de certaines capacités comme la latéralité, la concentration, la mémorisation.

_________________________________________________________________________________________________

Suite au diagnostic établi pour votre enfant, on vous parle d’aménagements. Il vous faudra vous rapprocher de la MDPH.

MDPH : Maison Départementale des Personnes Handicapées chargée de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches. Elle fonctionne comme un guichet unique pour toute les démarches liées aux diverses situations de handicap.             Lien : http://www.mdph35.fr/fr

PAI (Projet d’Accueil Individualisé) : Le PAI permet aux élèves atteints de maladie chronique, d’allergie ou d’intolérance alimentaire, de suivre une scolarité normale. Ce document mentionne pour les élèves, durant les temps scolaires et périscolaires, les traitements médicaux et/ou les régimes spécifiques liés aux intolérances alimentaires.
La demande de PAI est faite par la famille ou par le chef d’établissement (en accord et avec la participation de la famille). Le PAI est rédigé par le médecin scolaire ou de PMI, puis signé par le chef d’établissement et la famille ainsi que par le représentant de la collectivité́ territoriale. Il peut s'appliquer en crèche, halte-garderie, au centre de loisirs, à l'école, au collège, au lycée... Ce protocole n’est valable qu’une année et peut être renouvelé en début d’année scolaire.                                                                    Lien : https://www.education.gouv.fr/bo/2003/34/MENE0300417C.htm

PAP (Plan d'Accompagnement Personnalisé) : Le PAP permet à tout élève présentant des difficultés scolaires durables en raison d’un trouble des apprentissages de bénéficier d’aménagements et d’adaptations de nature pédagogique. Il peut être proposé par les enseignants (conseil des maîtres, conseil de classe) ou être demandé par la famille au chef d'établissement. Le PAP est ensuite mis en place par l’équipe pédagogique qui associe les parents et les professionnels concernés.                                 Lien : https://eduscol.education.fr/cid86144/plan-d-accompagnement-personnalise.html

PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) : Ce projet définit les modalités de déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales répondant aux besoins particuliers des élèves présentant un handicap. Il organise la scolarité et assure la cohérence et la qualité des accompagnements et aides nécessaires à partir d’une évaluation globale de la situation et des besoins de l’élève.                                                                                                                                              Lien : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33865

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à RESALIB

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.